Diplômes du Québec

L’aspirant agronome qui a suivi sa formation au Québec peut obtenir un permis d’exercice en suivant le processus d’admission.

1re étape – Veuillez consulter la liste des diplômes reconnus :

Université Laval

  • Baccalauréat en bioagronomie
  • Baccalauréat en agronomie :
    • productions animales
    • productions végétales
    • sols et environnement
  • Baccalauréat en agroéconomie ou économie et gestion agroalimentaire
  • Baccalauréat en sciences et technologie des aliments, concentration agronomie
  • Baccalauréat en génie agroenvironnemental ou génie rural, concentration agronomie

Université McGill

  • Agro-Environmental Sciences Major (B. Sc. (Ag. Env. Sc.) :
    • Specialization in Animal Production et Specialization in Professional Agrology
    • Specialization in Ecological Agriculture et Specialization in Professional Agrology
    • Specialization in Plant Production et Specialization in Professional Agrology
    • Specialization in Soil and Water Resources et Specialization in Professional Agrology
    • Specialization in Agricultural Economics et Specialization in Professional Agrology
  • Agricultural Economics Major (B. Sc. (Ag. Env. Sc.) : Specialization in Agribusiness et Specialization in Professional Agrology
  • Bioresource Engineering Major (B. Eng). (Bioresource) : Professional Agrology Option

Cette liste évolue constamment. Des mises à jour quant à la reconnaissance de certains cours ou programmes sont continuellement faites de façon à enrichir la profession.

2e étape – Le candidat doit :

  • Compléter les modalités d’inscription à l’examen d’admission
  • Réussir l’examen d’admission de l’Ordre
  • Payer sa cotisation afin d’être inscrit au tableau de l’Ordre
  • Prêter serment
  • Signer le Livre d’honneur de l’Ordre

Documents d’information à l’intention des candidats

Examen de français des candidats de l’Université McGill

Les candidats qui ont étudié à l’Université McGill doivent se conformer à l’article 35 de la Charte de la langue française, laquelle prévoit que la réussite d’un examen de français de l’Office québécois de la langue française (OQLF) est préalable à la délivrance du permis d’exercice de l’Ordre des agronomes du Québec.

Pour toute information à ce sujet, consultez la section Connaissance du français.