Protection du public

Comme professionnel, l’agronome s’engage à adopter les meilleures pratiques en contribuant au bien-être de la population et à la pérennité du patrimoine agricole et agroalimentaire. La finalité étant d’obtenir, de façon efficiente, des produits sains, fiables et utiles pour la société.

À cette fin, la raison d’être de l’Ordre des agronomes du Québec est de protéger le public en matière d’exercice de la profession d’agronome, tel que défini par la Loi sur les agronomes et conformément au Code des professions du Québec. Pour ce faire, l’Ordre veille au respect des lois, dont le Code de déontologie des agronomes, des règlements et des normes de pratique. Il s’assure également des qualifications de ses membres, voit au respect de la Politique de formation continue et applique des mesures disciplinaires lorsque nécessaire.

Cette section vous permet de comprendre le mandat de protection du public de l’Ordre des agronomes du Québec. Elle traite notamment de plusieurs volets :

  • De l’encadrement de la profession
  • Du syndic et de ses fonctions, incluant le processus d’enquête
  • De conciliation et d’arbitrage des honoraires
  • Du rôle d’audience et des décisions
  • De l’exercice illégal de l’agronomie
  • De l’accès à l’information