Inspection professionnelle des membres | Ordre des agronomes du Québec

Inspection professionnelle

Les objectifs de l’inspection professionnelle sont :

  • De s’assurer que les agronomes exercent leur profession avec compétence
  • D’aider les agronomes à améliorer leur pratique, notamment en leur suggérant des outils, des formations ou d’autres moyens utiles pour atteindre cet objectif

Les inspecteurs de l’Ordre visitent annuellement une centaine d’agronomes.

Faire l’objet d’une visite ne signifie pas que le comité d’inspection professionnelle (CIP) entretient des doutes sur votre compétence.

Pour connaître les détails du processus d’inspection professionnelle, nous vous invitons à consulter le document : L’inspection professionnelle, un moment privilégié pour tous les agronomes.

Les suites d’une inspection…

Une fois l’inspection réalisée, l’agronome recevra un rapport d’inspection détaillé.

L’agronome inspecté est invité à faire part de ses commentaires sur l’inspection en utilisant le formulaire prévu à cet effet.

Dans le cas de lacunes détectées, un inspecteur effectuera une inspection particulière qui portera sur un ou plusieurs dossiers.

Si l’inspection particulière s’avère non concluante, le CIP avisera l’agronome de ses recommandations. Dans le cas où l’agronome est en désaccord avec ces dernières, il a la possibilité de présenter ses arguments au CIP.

Après évaluation des éléments du dossier, proposés par l’agronome, le CIP peut  recommander au comité exécutif de l’Ordre d’obliger un agronome à réussir un cours ou un stage de perfectionnement, assorti ou non d’une limitation ou d’une suspension de son droit d’exercice. Le comité exécutif tient alors une audition afin que l’agronome expose ses connaissances, ses habilités, ses procédures de travail et les moyens qu’il entend prendre ou a déjà pris pour corriger les problèmes identifiés.

Si vous désirez en savoir davantage, vous pouvez consulter le Règlement sur la procédure du comité d’inspection professionnelle des agronomes.